Digibonus.fr » Astuces santé » Devis mutuelle : comment calculer un devis de mutuelle?

Devis mutuelle : comment calculer un devis de mutuelle?

La mutuelle santé est une assurance complémentaire qui couvre les frais non remboursables par l’assurance santé obligatoire. Comme toutes les assurances, elle se fait par cotisations, mais celles-ci sont fixes et ne dépendent pas du salaire de la personne. Contrairement à l’assurance santé, obligatoire pour tous les salariés, la mutuelle n’est pas obligatoire. Toutefois, elle est conseillée car elle offre beaucoup de garanties.

Quels critères influencent un devis de mutuelle?

Le devis d’une mutuelle santé change selon l’agence d’assurance et le profil de la personne. Les critères pris en compte sont :

  • L’âge : plus la personne est âgée et plus elle présente des risques de santé, donc les tarifs pour une personne âgée sont plus élevés que ceux de quelqu’un plus jeune.
  • Famille et nombre d’enfants : plus la famille est nombreuse et plus le montant des cotisations augmente.
  • La profession : il existe des profession à grands risques comme chauffeur, pompiers, etc. Le tarifs des cotisations dépend donc du degré des risques liés à la profession.
  • Problèmes médicaux et antécédents de santé : dans le cas où la personne souffre d’une maladie chronique (diabète, etc) ou a déjà été gravement malade.
  • Le statut : si la personne est travailleur indépendant ou non, fonctionnaire, étudiant, etc.
  • Les garanties choisies : les tarifs dépendent aussi des garanties choisies lors de l’inscription pour une mutuelle.

Toutes ces informations sont prises en considération lors du calcul du devis. Lors du choix d’une mutuelle, il faut en plus de cette somme, bien se renseigner sur les garanties, les franchises, les conditions générales, les soins pris en charge et les modes de paiement.

Comment lire un devis mutuelle?

Bien lire un devis de mutuelle est primordiale pour comprendre les garanties auxquelles on a droit, le montant des indemnités et les conditions du contrat.

Tout d’abord, il faut que vous soyez au courant des différents sigles utilisés. Par exemple FR désigne frais réels et RO veut dire régime obligatoire.

Puis vous devez regarder la colonne de soins et les garanties qui suivent chacun d’eux. Déterminer ceux que vous jugez utiles pour vous et regarder leur taux d’indemnité. Vérifiez en premier ceux liés aux soins dentaires, optiques et les remboursements des charges d’hospitalisation. Ce sont les soins les plus coûteux et les plus réguliers.

Finalement, regardez les types de remboursement. Ils peuvent compléter la sécurité social ou bien l’inclure dans la somme de l’indemnité. Dans ce cas, le remboursement de la mutuelle sera moins élevé et le client devra payer une marge plus importante. Le taux de remboursement est mentionné en pourcentage (de 100% à 300%). Il calculé sur la base du tarif de la sécurité social. Par exemple le pourcentage 100% voudra dire qu’une somme égale à celle de la sécurité social sera remboursée. Le reste le sera par le patient.

En bonus, d'autres articles !